Einstein, toujours là pour secouer nos esprits !

400px-Solidarité_et_Progrès

einstein2-10346-54b69

À l’occasion du 100e anniversaire de la découverte de la relativité générale d’Albert Einstein, un éditorial paru dans l’édition du 18 août de l’hebdomadaire français Le Point , écrit par le jeune scientifique Idriss Aberkane et intitulé « Einstein, es-tu là ? », attire particulièrement notre attention pour son caractère controversé et non-consensuel sur l’état de la recherche actuelle et la nécessité de repenser fondamentalement la science.

Cet éditorial introduit tout un dossier de plus de 15 pages sur la vie et les découvertes d’Einstein, auquel a notamment participé le scientifique Étienne Klein, très connu en France pour ses écrits sur la question du temps, ainsi que Jean-Pierre Luminet, astrophysicien essayiste, spécialiste de renommée pour ses travaux sur la cosmologie et la gravitation relativiste.idriss-32e63

Bien que plusieurs articles scientifiques et politiques ont déjà abordé sur bien des angles le génie d’Einstein et insisté sur l’extraordinaire pépinière de nouvelles technologies que ses découvertes ont permise jusqu’à aujourd’hui – tandis que d’autres, bien mesquinement, ont voulu minimiser son génie en insistant sur ses soi-disant erreurs scientifiques et politiques – ce qu’Idriss Aberkane touche ici dans son éditorial est en réalité quelque chose de bien plus profond et fondamental qu’il nous semble primordial de souligner.

Aberkane y affirme en effet que si Einstein a pu découvrir la relativité générale c’est uniquement par le pouvoir créateur de son esprit humain et non par déduction empirique issue directement d’une quelconque observation. Ainsi commence son éditorial :

“Einstein est un monument des sciences modernes, en particulier parce que toutes ses théories ne reposent au départ sur aucune expérimentation particulière. Il a spéculé toute sa vie, quelque chose qu’un chercheur d’aujourd’hui n’a absolument plus le droit de faire. Le physicien faisait confiance à son intuition et à son imagination, qu’il déclarait plus importante que la connaissance, et les expérimentations ne sont venues qu’après pour confirmer son travail.”…..

Pour lire la suite :

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/einstein-secouer-nos-esprit.html

 

Share: