2017 : green is the new black

logo

Article PUBportrait-b-8694LIÉ PAR SYLVIE LE ROY LE

photo  Jean Pierre Boeye  Access Diffusion

 

Imaginez une économie dont la ressource principale serait infinie. Utopie ? Idriss Aberkane est convaincu du contraire. La révolution du biomométisme est en marche. Et c’est une bonne nouvelle !

Ce jeune chercheur veut mettre en œuvre de nouvelles équations pour poser les bases d’un nouveau modèle de croissance et de développement économique : l’économie des connaissances.

Quand l’économie traditionnelle s’appuie sur l’exploitation des ressources naturelles, celle-ci est fondée sur le partage inépuisable de la connaissance. Quand je partage un bien matériel, je le divise. Quand je partage ma connaissance avec autrui, je la multiplie.

Quand je partage un bien matériel, je le divise. Quand je partage ma connaissance avec autrui, je la multiplie.

Idriss Aberkane

Pour lire l’article cliquez ici

Share: