Le biomimétisme selon Idriss Aberkane #12 : l’essai-erreur Le Point video

VIDÉO. La nature a prouvé qu’il n’y avait pas d’avancée sans erreur. La solution pour améliorer la recherche serait donc de multiplier les erreurs.

L’erreur, pourtant si effrayante à l’échelle humaine, est la meilleure solution pour permettre une véritable avancée de la technologie, mais aussi de tous les domaines. Un pays, s’il veut être innovant, eh bien, il faut qu’échouer y soit facile. Si un pays permet l’échec, l’encourage en quelque sorte, en tout cas ne le pénalise pas, sa recherche va être extraordinaire. Les frères Wright, qui n’avaient aucun diplôme et n’étaient pas universitaires, sont les premières personnes à avoir fait voler un avion. Ils ont simplement fait des tonnes d’essais-erreurs. Ils emportaient cinq lots de pièces détachées par jour lorsqu’ils essayaient de faire voler leur machine. Et pourquoi pouvaient-ils se crasher ? Pourquoi pouvaient-ils avoir un échec à bas coût ? Parce que personne ne les connaissait. Et parce qu’ils n’avaient aucun diplôme et que personne ne se préoccupait du fait qu’ils puissent se crasher ou pas. C’est comme ça que la recherche avance….

Cliquez ici pour lire la suite et voir la video

Share: