Le biomimétisme par Idriss Aberkane #26 : éviter les collisions grâce au criquet. Le Point Video

VIDÉO. L’industrie automobile s’inspire de l’appareil visuel de l’insecte, doté d’un système d’alerte, pour mettre au point des dispositifs anticollision.

Huitième plaie d’Égypte, les criquets sont considérés comme des nuisibles. Ils peuvent former des essaims composés de plus de 100 millions d’individus au kilomètre carré, capables de détruire les cultures et de causer d’importants dégâts.

Pourtant, ces insectes nous ont beaucoup appris, notamment pour mettre au point des détecteurs de collision. Ils possèdent en effet un neurone géant qui leur permet de minimiser les secousses en vol, de détecter les mouvements et ainsi d’entrer très rarement en collision. Cette cellule nerveuse a pour fonction de filtrer très rapidement tous les stimuli visuels inutiles à la trajectoire du criquet. Seuls les hauts voltages peuvent la traverser pour envoyer un signal d’alerte au criquet.

Cliquez ici pour voir la video et lire la suite.

Share: