Aberkane – Méthode de Singapour : « Le dégoût des maths n’est pas une fatalité » Le Point.fr

Actualités > les invités du Point > Neurogeek

La méthode, très simple, consiste à rendre les mathématiques plus tangibles, pour les présenter ergonomiquement à nos nerfs. Et ainsi mieux les comprendre.

Ce qui demande peu d’effort est populaire et ce qui demande beaucoup d’efforts est impopulaire. Cette loi profonde de la politique a été écrite par nos nerfs, que l’évolution a câblé pour le moindre effort, de sorte que nous préférons ce qui est faux, mais facile à croire, à ce qui est vrai, mais difficile à croire. Est-ce pour cette raison que les mathématiques sont impopulaires, parce qu’elles sont vraies mais demandent des efforts ?

Notre cerveau est avant tout celui d’un primate, évolué pour appréhender ce qui est concret, parce que dans la savane, c’est le concret que l’on peut manger, ou qui peut nous manger. Nous avons des capacités naturelles d’abstraction, mais elles exigent toujours plus d’efforts que le concret ; ainsi l’art figuratif est plus accessible que l’art abstrait…..

Cliquez ici pour lire la suite

Share: