Ne dites plus jamais “cervelle d’oiseau” ! Le Point Magazine

Ne dites plus jamais “cervelle d’oiseau” ! Le Point Magazine

-article-cerveau-des-oiseaux-jpg_3470761_660x281

Malgré l’absence d’un cortex, les facultés cognitives des perroquets et corvidés égalent celles des grands singes. Impressionnant.

L’insulte a peut-être fait son temps. L’intellect des oiseaux, en particulier des corvidés (pies, corbeaux, geais…), surpasse encore nos attentes par trop stéréotypées. On savait d’eux qu’ils pouvaient additionner et soustraire des prédateurs, utiliser des outils, voire jouer à un petit jeu vidéo. Les neurobiologistes Lena Veit et Andreas Nieder, de l’université de Tübingen, avaient démontré leur grande flexibilité mentale en les entraînant à choisir alternativement sur un écran d’ordinateur soit une image identique, soit une image différente d’une image-cible, un test de souplesse neuronale que tous les animaux sont loin de réussir…..

Le Point magazine du 31 mars 2016

Publié le le Point .fr

Share: