Aberkane – Pour une Communauté européenne de la connaissance ! Le Point.fr

Actualité > Les invités du Point >Neurogeek

Aberkane – Pour une Communauté européenne de la connaissance !

4349997lpw-4356980-article-referenda-jpg_3618406_660x281

Le Brexit procède d’une pensée surannée, alors que l’Europe entre dans un nouvel âge économique, celui de la connaissance. Démonstration.

Le charbon et l’acier sont loin, mais ils ont permis de passer d’une Europe de guerre à une Europe de paix. Aujourd’hui, l’Union européenne est la première puissance économique mondiale, mais comme l’avait cyniquement écrit Kissinger : « Si je dois appeler l’Europe, je fais quel numéro ? » Il n’y a pas d’Europe politique, pas plus qu’il n’y a d’armée européenne ou d’affaires étrangères de l’Europe unie. L’ombre du Brexit montre encore aujourd’hui à quel point l’Europe est fragile. La raison principale de cette fragilité tient à l’ego des nations, qui pensent connaître leurs intérêts, alors que, bien souvent, elles jouent contre eux. Était-ce dans l’intérêt de laFrance, ou de l’Allemagne, de se suicider en 1914 ? Certainement pas, mais les chefs d’État de l’époque on cru sincèrement que l’on pouvait gagner quelque chose à faire la Première Guerre mondiale…..

Publié le | Le Point.fr

Share: