Idriss Aberkane – Le péril Neuralink Le Point. fr

Actualités > les invités du Point>  Neurogeek

En matière d’humanité augmentée, tout a été dit au XIIe siècle par un poète soufi : “L’humanité tisse la toile où elle se prend.” L’araignée Elon Musk ?

Jusqu’à aujourd’hui, l’humanité est restée supérieure à toutes ses créations. L’intelligence artificielle sera-t-elle la première à nous dépasser ? Ainsi pense Elon Musk, patron de Tesla Motors et de SpaceX, qui, pour nous prémunir de cette catastrophe, veut greffer nos nerfs à nos ordinateurs. C’est l’essence de son dernier projet, Neuralink, une marque qu’il a achetée à deux chercheurs américains pour fédérer ses travaux dans l’interface cerveau-machine. Cette initiative, si elle n’a rien de ridicule, porte en elle une ambition grandiose, mais une exécution périlleuse : mélanger de failli…

 cliquez ici pour lire la suite
Share: