Idriss Aberkane – Le péril Neuralink Le Point. fr

Actualités > les invités du Point>  Neurogeek

En matière d’humanité augmentée, tout a été dit au XIIe siècle par un poète soufi : “L’humanité tisse la toile où elle se prend.” L’araignée Elon Musk ?

Jusqu’à aujourd’hui, l’humanité est restée supérieure à toutes ses créations. L’intelligence artificielle sera-t-elle la première à nous dépasser ? Ainsi pense Elon Musk, patron de Tesla Motors et de SpaceX, qui, pour nous prémunir de cette catastrophe, veut greffer nos nerfs à nos ordinateurs. C’est l’essence de son dernier projet, Neuralink, une marque qu’il a achetée à deux chercheurs américains pour fédérer ses travaux dans l’interface cerveau-machine. Cette initiative, si elle n’a rien de ridicule, porte en elle une ambition grandiose, mais une exécution périlleuse : mélanger de failli…

 cliquez ici pour lire la suite

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email