Idriss J. Aberkane

Vends titres « dauphin d’eau douce »… (Le Point Magazine)

Vends titres « dauphin d’eau douce »…

dauphin

Les produits financiers s’ouvrent à la biodiversité et s’ils deviennent aussi lucratifs que le pétrole, il faut s’attendre à de nombreuses absurdités…

Imaginez un panier de titres échangeables en Bourse : gecko à queue feuillue (55 %), dauphin de l’Irrawaddy (25 %), percnoptère d’Égypte (20 %). Et des questions : tenir, vendre ou vendre à découvert ? ….

11/03/2015 – 07H13